À propos de « Derrière les fronts : résistances et résiliences en Palestine »

Derrière les fronts, propose un cheminement dans nos esprits et sur les routes de Palestine, en compagnie de la psychiatre psychothérapeute et écrivaine palestinienne Dr. Samah Jabr.
Dans l’héritage du Dr. Frantz Fanon, psychiatre anticolonialiste, elle témoigne des stratégies et conséquences psychologiques de l’occupation et des outils des palestinien-nes pour y faire face.
Dans ce film aux multiples voix, des extraits de chroniques, d’interviews et d’échappées poétiques dansent aux corps-à-corps avec l’invisible des rues et paysages palestiniens. De cette Palestine fragmentée, des femmes et des hommes aux identités plurielles partagent leurs résistances et résiliences.
« Derrière les fronts : résistances et résiliences en Palestine » est ainsi un film documentaire sur les conséquences invisibles de la colonisation : l’occupation intime, celle de l’espace mental. Espace où l’équilibre, l’estime de soi, le moral et l’âme deviennent des lieux de lutte, de résilience et de résistance, dont nous parle la réalisatrice Alexandra Dols.
Voir le site Internet du film : http://derrierelesfrontslefilm.fr

Alexandra Dols est née en Bretagne en 1980, elle a étudié les lettres modernes, la sociologie puis est venue à l’écriture de scénario de fiction à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, et la création et réalisation audiovisuelle à Paris VIII Vincennes.
Auteure, réalisatrice et productrice, Alexandra Dols a co-fondé avec Selma Zghidi en 2006 Hybrid Pulse pour le soutien à la production et à l’écriture de femmes réalisatrices.
Elle y a co-produit et réalisé deux long métrages documentaires : Moudjahidate (2008-75’) sur des engagements de femmes dans la lutte pour l’Indépendance de l’Algérie et Derrière les fronts (2017-113’) sur les conséquences psychologiques de l’occupation et les résiliences et résistance des palestinien·ne·s.
Contributrice pour le site « Le cinéma est politique », elle intervient aussi depuis 2009 en éducation à l’image « dans une perspective d’auto-défense ».
Ses travaux sont transdisciplinaires mais ont en commun de travailler deux thèmes qui lui sont chers : Pouvoir et Images.