Vie précaire

Préface :

Les hommes ne sont pas des hommes, les femmes ne sont pas des hommes, les lesbiennes ne sont pas des femmes, les femmes ne sont pas des femmes, les femmes sont des hommes.


Et les choses sont blanches ou noires ou rouges ou trouées ou symboliques


(J'aurais bien casé quelque part cette histoire de « luttes du désespoir » pour envoyer quelques salutations à Chakrabarty parce qu'en dépit de, en dépit de mon échine courbée de, j'apprécie la magie blanche et les incantations, mais c'est toujours pas moi qui /même si moi se voit, même si moi s'expose aux accusations de narcissisme qu'ils savent bien dissimuler, eux // il y a moi et eux// c'est pas moi qui définis les règles, j'ai pas pris la photo, et quitte à tout balancer à la fin, elle me manque, je porte sa culotte, des cerises, noir et blanc et rouge, ce beau couple lesbien serait moi et ma responsabilité,



Introduction :


J'ai d'abord pris des notes sur le carnet d'Izadora puis je les ai photographiées parce qu'elle voulait pas que j'arrache les pages, pas d'arrachement avec Izadora, je les recopie dans l'avion pour ATHENES J'ai rompu ma chatte, j'ai découpé ma chatte en morceaux, éventuellement pour en faire une brochette, des morceaux assez gros, je n'y avais pas pensé avant, ça ne m'a pas fait mal, je savais que c'était un -rêve- je savais que c'était un ailleurs, un avant ou un après, le before c'est l'after, l'after c'est le before, elle dit ce genre de choses, pas tout à fait comme ça, avec beaucoup plus - d'ivresse, en fait, j'ai ouvert les yeux, ça me fait mal en y pensant, je suis encore dans l'avion, je rentre d'ATHENES pour Paris, pour ATHENES pour Kassel, vague souvenir de POULANTZAS et ADORNO, je cherche Butler pour entamer le chapitre 3.
i.el devient Gilles D. Emin
septembre / Je viens d'ouvrir ce colis, il m'a rapporté mes affaires, tu sais ce qu'elle va faire ce soir ? Il va lui rapporter ses affaires, apparemment c'est une étape normale de rupture, apparemment après on pleure en regardant les affaires donc là sur le canapé, les livres et les culottes / vies précaires
j'avais un amour à trois têtes, et lui, c'était la colonne vertébrale,
j'avais l'idée de faire la partie 3 dans l’avion, d’écrire Butler entre le grec et l’allemand

(est-ce qu'il faudrait en faire autant

alors

que

est-ce qu'on peut faire autrement ?
Et puis est-ce qu'on peut en faire autant après le pillage ?


Résumé des épisodes précédents :
1. J'ai fait 1 pari avec Poulantzas

travail gratuit + travail gratuit + travail gratuit = valeur
                                                                          devise
                                                                          argent
                                                                          (amour)


2. J'ai montré chatte blanche universelle avec Adorno

Le pari a presque trop bien fonctionné

3. Sur/vivre


puis des semaines immobiles, le post événement international, les relations internationales, la loi internationale, la vie digitale, et juste répéter, relire, j'avais pensé donc à ce texte censuré par la loi digitale, mais là cette partie 3 revient, boomerang, après ces trois mois effacés,
ces trois moi en suspension

il était encore dans une sorte d'enveloppe cartonnée, envoi d’Ebay, cette fois, il l'avait pas touché, je savais plus ce que j'avais commandé au printemps, je demandais rien, tout arrivait ((noloir)) il a déménagé, je suis partie, je pensais que je pourrais l'écrire dans un avion entre les deux villes, et puis lire à Genève, j'ai pensé ça début juin, j’ai volé à Genève fin juin, 6 avions en un mois mais ça n'a pas fonctionné, « VALEUR d'Usée ou o. programmée du vendeur / labeur / d'amour de la mode de production désarmée de réserve (pour) cuvée fin de soirée » (symbole inférieur à trois) (symbole inférieur à trois) restée suspendue deux ans en arrière à Kassel tout l'été, à Paris maintenant, je ne sais pas qui peut filmer, envie de fumer et de me masturber toute la journée, je parle sur okcupid Vies précaires, les 5 étapes du deuil amoureux, la colère, le dégout, le déni, et puis l'acceptation, et
« Bonjour, essayons d’attirer votre attention ! Connaissez-vous l’amusant dictionnaire … décrit des mots inventés des situations réelles/ Du genre : jubjoter : émerger d’un rêve sans savoir la fin et tenter d’y retourner pour connaitre la suite. Alors jubjotez-vous ? Alexandre » alexis 45 Paris 83 % match

Vie précaire, les pouvoirs du deuil et de la violence après le 11 septembre 2001, si tu as pas la frite passe diner demain soir
je crois que c'est plutôt une histoire de guerre, mais pas cette guerre là,


Je tiens à remercier la Guggenheim Fondation et le Princeton Center For human value pour leur soutien financier pendant l'année 2001-2002



Violence, deuil, politique

a d'abord été publié dans Studies in Gender and Sexuality

Détention indéfinie

a d'abord été publiée sous une forme abrégée


les cinq essais en réponse à la situation de vulnérabilité qui a suivi ces événements


PERSONNE NE MEURT DE FAIM ICI, ON CREVE DE FOLIE,

-j'essaie



à l'automne, j'avais le sentiment manquer une occasion de se redéfinir



A l'automne 2001, j'avais le sentiment que les Etats Unis étaient entrain de manquer une occasion de se redéfinir

que les frontières aient été violées, qu'une insupportable vulnérabilité ait ainsi été révélée,


que les frontières des Etats-Unis aient été violées





Que nous puissions être blessés, que d'autres puissent décider de notre mort, voilà sans aucun doute autant de causes de peur et de douleur

///il y avait un autre texte, la société des échecs, il a déjà été lu, il a été censuré à cause des ciseaux

Ce qui est moins sur en revanche, c'est que l'épreuve de notre vulnérabilité et de la perte doivent nécessairement conduire à la vengeance et à la violence


il faut assurément que nous nous demandions ce qui, politiquement peut être fait de la douleur du deuil, hormis un cri de guerre



être blessé
qui d'autre souffre de frontières perméables ?

Tu me diras

être blessé constitue l'occasion de réfléchir à la blessure... qui d'autre souffre de frontières perméables ?
ah oui effectivement ça fait sens

normalement vers 19h/19h30

qui d'autre souffre de violences inattendues, de spoliations, qui d'autre est en proie à la peur, et de quelles façons.

Un monde dans lequel notre nécessaire interdépendance serait reconnue

« je dois avouer que je ne sais pas bien comment théoriser cette interdépendance »

la s veut interroger les capacités d'agir dans ce contexte d'entremêlement du privé et du politique, et réfléchir à l'espace paradoxal existant entre autonomie affirmée et reconfiguration des dépendances travailleuses

la dépensée straight // j'ai oublié, je lui ai tout donné, il m'a volé mon travail, il m'a copiée, il m'a pillée, on peut à peine lui reprocher d'avoir été digne de l'Histoire, mais pas de la mienne,
la dépensée straight

 
« Je souhaite néanmoins suggérer ici que nos responsabilités, tant éthiques que politiques.... sans pour autant constituer une valeur supérieur »

je dormais toujours peu, suis rentrée, cavalé dans toute la ville de Kassel, j'ai découvert, je n'ai toujours pas vraiment vu l'expo, alors que j'ai le pass non-stop, pour nous trouver un nid, il a débarqué, roux, rouge, ses yeux bleux mécontents de moi,
moi qui n'existe plus,
effectivement, moi qui n'étais plus
que lui.
moi qui n'étais plus que lui.
Il m'a vidée et
il n'a pas aimé me voir vide,
miroir de son trou,
miroir de son vide,

j'ai singé la joie,
j'ai aimé quand-même sa bite rose, on a joué, il s'impatientait, comme je faisais encore tout pour lui,

son rythme pour être moi, pour être rien,

pour que lui soit et qu'il ne voit pas qu'il n'est rien,

(proposer à qq1 de lire ces deux phrases en gras)

Ces essais visent à engager cet effort d'imagination, bien qu'ils ne débouchent pas sur des conclusions utopiques grandioses.

Il y a cette phrase de Nora que j'adore :

un café peut vous tenir qq heures éveillée,
une nuit d'amour qq jours
et qqch qui n'est pas là, des mois, voire des années



((la puissance de l'absence c'est de se reproduire)) mais elle l'avait écrit en anglais, à Athènes



le premier s'efforce d'analyser la montée de la censure et de l'anti-intellectualisme à l'automne 2001

je viens de réaliser que mon nouveau directeur de mémoire s'appelait aussi, la recherche serait aussi mélancolique que la photographie, une deuxième tête

dans mes affaires, il y avait aussi le dinosaure qu'Alix m'a offert pour la soirée Couverture de survie , novembre 2016, donc juste un an après, c'était à quelle date déjà ?

Le 13 novembre 2015 ??

s'il faut pleurer les morts du 11 septembre, l'indignation morale et le deuil public ne doivent en aucune façon empêcher la tenue d'un discours critique

Le second essai « Violence, deuil, politique... » psychanalytique, pourquoi parfois suivie presque immédiatement d'agressivité / pourquoi la perte ? Pourquoi la perte parfois suivie presque immédiatement


Certaines vies méritent d'être pleurées, d'autres pas

l'attribution différentielle du droit au deuil

qui décide quels sujets doivent être pleurés et le sont effectivement ?


Je suis française parce que parfois je couche avec mes potes et que j'ai des poils sous les bras, on pourrait croire a un hasard.


J'arrive pas à rouler et tanguer en même temps, les bras le long du corps et la tête droite, cou, il faut pas perdre l'horizon de vue

car les oiseaux ne peuvent pas faire marche arrière, on voit mieux le rouli



pas trouvé de bon livre, je pourrais travailler des heures encore mais j'en ai déjà marre
merde
moi aussi je travaille
dis moi quand tu veux qu'on se retrouve
oui en fait je t'attends pour la même raison
haha bon je vais m'arrêter là, je reviendrai demain
ok

samedi 19h30 ?

on est entourés de cristaux liquides, des substances à propriétés inédites, avant d'être une révolution technologique, ça a été une révolution scientifique et nous vous proposons de revivre cette révolution en faisant un voyage dans le temps

l'enjeu est de taille

mais enfin non pensez à ceux qui sont rentrés d'Allemagne en 1945, ils ont réussi à se réadapter à Paris

il m'a vraiment dit ça

les liaisons sont très faibles et c'est pour ça que les liquides sont des formes, dans cet état là, gazeux, les molécules sont totalement désordonnées

l'état cristal c'est l'état solide

il prend son cristal, il le chauffe et il se rend compte qu'il se comporte très anormalement

je passe te prendre chez toi ?

Oui grave, passe

si je me pose, on va pas décoller

« Détention infinie » examine les implications politiques des conceptions normatives de ce que c'est qu'être humain, conceptions qui produisent, par un processus d'exclusion, un très grand nombre de « vies invivables ».

oké ben je suis là dans un quart d'heure

ok


je ne sais pas si vous voyez bien mais on va avoir une transition d'état

Bien sûr, il est tentant de dire que ce qu'on appelle « l'Etat » et qu'on imagine comme une unité puissante, utilise le champ de la gouvernementalité pour réintroduire et réinstaller ses propres formes de souveraineté. A n'en pas douter pourtant, cette description échoue à exprimer adéquatement la situation, puisque la gouvernementalité désigne un champ de pouvoir politique dans lequel tactiques et objectifs sont devenus diffus, et dans lequel le pouvoir politique ne parvient pas à prendre une forme unitaire et causale. J'ai une mycose, ça gratte, c'est évidemment lié à cette rencontre de flux qui n'aurait pas dû avoir lieu vers le 14 juillet, c'est un truc qui traine, la bave et la mouille, ou deux mouilles, les fleurs produisent leurs propres bactéries, ce qu'il faut c'est juste se débarrasser de l'idée de souillure et après on peut baiser avec qui on veut, si je me mets nue encore, je tiens beaucoup à ma nudité, surtout que facebook m'a censurée à cause des ciseaux dans ma, vers le 10 août, un livestream, it was just a white washing, c'était juste un white washing, plus blanc que blanc, c'était juste un selfie, j'aimerais bien plutôt m'attacher, j'aimerais bien que qq1 m'attache, c'était un white washing avec du dentifrice, j'aimerais bien que qq1 m'attache. Refaire le white washing ? et prendre à nouveau le risque d’être volée ? ou espérer trouver des frères et des sœurs ?
4l'accusation d'antisémitisme, les juifs, israël et les risques de la critique publique
3 détention indéfinie

5. Vie précaire

finalement je me sens bien au milieu de ces affaires de rupture, en fait, je me sens bien au milieu de mes affaires à moi, et il y a un dinosaure sur l'évier

tu veux ton micro ?

La substance devient transparente

je m'en fous, je pleure

ha déso, courage

wesh, t'es où ?



Il m'a rapporté mes affaires, un peu comme dans un carton, un peu comme dans un film de Klapish ou de Christophe Honoré, un peu nul mais qui dit, y aurait eu une scène en accéleré, j'ai pleuré comme une actrice française, des larmes sèches.


Certaines vies méritent d'être pleurées, d'autres pas

wesh t'es où ?

Retour à l'introduction / Ces prisonniers ne sont pas considérés comme des « prisonniers » et ne reçoivent aucune protection du droit international.

(Au moins les regarder longuement et répéter, si l'espace ne me permet pas de les attacher)


p18 : En conséquence, les êtres humains qui sont emprisonnés à Guantanamo ne sont pas considérés comme humains ; ce ne sont pas des sujets protégés par le droit international. Ce ne sont des sujets ni en un sens légal ni en un sens normatif. La « déshumanisation indéfinie » recourt à un cadre éthique pour décider qui sera considéré comme humain et qui ne le sera pas.

Sinon on pourrait juste tenir une corde, en fait, oui, c'est beaucoup mieux, une corde, c'est la délimitation de.

De plus, la politique de « détention indéfinie » produit un espace d'emprisonnement et de châtiment qui n'est borné par aucune loi sinon celles, ad hoc, que produit le Département d'Etat. L'Etat lui-même acquiert une sorte de pouvoir « indéfini » de suspendre et de produire la loi ; la séparation des pouvoirs est donc définitivement suspendue.

La séparation des pouvoirs est donc définitivement suspendue, on a qu'a dire que
la séparation des pouvoirs est donc définitivement suspendue

Le contexte post-censure et post-plagiat. C'est tout, c'est le contexte, c'est tout,
c'est le contexte.

L'espace public est en partie constitué par ce qui ne peut être dit et ce qui ne peut être montré. Elle ? La troisième tête ? Les limites du dicible, les limites de ce qui peut apparaître, circonscrivent le domaine dans lequel opère le discours politique et dans lequel certains sujets apparaissent comme des acteurs viables.

Une relation est toujours située psychiquement et socialement dans un milieu, un cadre, en fonction duquel elle se déroule : un contexte.


« Le fait que certaines vies soient privées de visage....

Il ne s'agit donc pas d'affirmer que le deuil est l'objectif de la politique, mais que, sans cette capacité à porter le deuil, nous perdons le sens aigu de la vie dont nous avons besoin pour nous opposer à /// »

passivement active / la société des échecs c'est l'inverse du tango et du travail du sexe, activement passive

un jeu d’échecs queer ?
(insérer le commentaire d’Amina Damerdji si mon mac est réparé)

inverser le rapport de peur, ok je commence sur ma couleur, je prends les blancs et on fait comme-ci, tu n'avais pas besoin de moi pour bander, que j'avais pas besoin de toi pour me sentir belle, qu'on jouait avec des non-pions, des pions tête en bas, sans cul en haut, des cases en moins. Comme si on ne savait pas qui était Eve.


« C'est précisément parce qu'on ne veut pas ….p23 instrument de censure. »



Merci Laura, j'ai relu ce que j'avais écrit et grâce à tes SMS, j'ai moins honte.

En fait, c'est ça, l'enjeu, comment dire l'impuissance ?


P29 : Si quelqu'un essaie de faire débuter l'histoire plus tôt, peu d'options narratives s'offrent à lui.
….
Ces histoires ne sont pas sans intérêt : elles suggèrent qu'une sorte de pathologie personnelle est ici à l'oeuvre. Elles fonctionnent comme un récit plausible et plaisant /

Le fait que ce n'est pas un sujet individuel mais un réseau d'individus disséminés à travers le monde qui a donné naissance à cette action et l'a mise en œuvre par divers biais est sans doute difficile à entendre. est sans doute difficile // à entendre. Au sein du réseau, il nous faut un dirigeant, un sujet responsable en dernière instance des actions des autres.

En toute diplomatie, JE, en toute diplomatie, disons que c'est quand-même un selfie, parce que je l'ai recadré, je l'ai recadré, j'ai récupéré, ce qu'il me devait, il m'a capturée, le tiger nigger, tigresse, la sauvage, je l'ai recadré, j'ai recadré le portrait, j'ai recadré mon portrait, donc c'est mon selfie maintenant et j'ai pu le publier.

P31 / « Nous devons renforcer le point de vue....Commencer à Nous faisons…en nous recentrant » « Qui est avec nous ? » « Qui est contre nous » ?

(essaie de prendre le temps de lire l'extrait en entier )


p33 « Notre peur de comprendre un autre point de vue que le notre masque la peur plus profonde d'être absorbé par celui-ci, qu'il s'avère contagieux et que la pensée de l'ennemi présumé nous contamine d'une façon qui nous mette en péril normalement.

Genre en me baisant pendant des semaines, il m'a refilé sa dépression de /// mec à la peau qui pèle en été?

Il y a bien sûr des analyses de gauche qui se contentent de dire que les Etats-Unis ont récolté ce qu'ils ont semé, autrement dit qu'ils sont responsables de cet état de fait. Ces explications limitées ne sont qu'une autre manière d'affirmer la présence des Etats-Unis et de confirmer leur toute puissance.

Des états-unis
désunion d'états, coup de fil régressif à l'ex, check, l'avantage du polyamour, c'est   

d'avoir des polyex

P34 : En d'autres termes, une telle paranoïa politique revient à affirmer autrement la domination américaine. Elle se nourrit du fantasme de toute puissance, comme en témoigne certaines des explications les plus extrêmes de ce genre, par exemple celle selon laquelle les attentats du 11 septembre auraient été organisés par la CIA ou le Mossad.

Voilà il y a toujours un moment où ça délire sur le Mossad, c'est une sorte de motif récurrent du discours dingue.

Oui c'est symptomatique de l antisémitisme systemik \

l'avantage du poly amour c'est d avoir plusieurs ex en mm temps et que l'un puisse être plus sympa que les autres

P34 / Ces liens ne constituent pas à proprement parler des explications causales, mais ils font partie d'un cadre explicatif général, parce qu'on a quand-même passé la nuit à baiser le lendemain des attentats, c'était Paris Photo, du coup, je travaillais pas, tout était fermé et il était venu pour ça, on s'est retrouvés, on est retombés amoureux puis il a redisparu jusqu’à deux ans plus tard, le before c’est l’after, disait-elle, le présent ne vaut rien.
Mais il est clair que cette relation peut être utilisée pour opérer une réduction causale, et qu'une certaine paranoïa peut s'amplifier en se saisissant d'un schéma explicatif plus large.


(((C'était y a deux ans, et donc cet été j'ai replongé. L'idée, c'était d'y retourner pour ouvrir et traduire, en anglais, ça m'a curée, c'était une cure, une semaine, ça m'a curée, ça a creusé le mouvement passé, ça a curé le sabot du cheval que je veux si tout fouare, du cheval que monte cet amant, de mon petit poney magique, ça a curé l'histoire, ça a nettoyé, creusé, c'est vide maintenant, plus d'envie. )))


Passer le morceau de musique / Marea Negra si possible / le silence ou préférer être un objet de contemplation qu'un sujet pillé


Reprendre

« Notre capacité à porter le deuil des morts du monde entier ne se trouve-t-elle pas forclose du fait que nous ne parvenons pas à concevoir la vie des musulmans et des Arabes comme des vies à part entières ? »
cette phrase est gênante, sans doute parce que c'est une évidence qui se doit d'être répétée, sans doute parce qu'elle affirme en prétendant questionner et qu'elle oblige à se souvenir qu'on connait déjà la réponse, qu'on est d'accord ou non, ou parce qu'elle date de 2002 ?


on peut continuer à tchater par SMS

p43, il s’agit de se souvenir des leçons d’Eschyle et de refuser le cycle de la vengeance au nom de la justice

symbole inférieur a trois

p44 : seule cette perspective historique nous rendra capables d’extirper la violence « à la racine »

en fait les larmes c'est ce qui nous rattache a la terre

p46 :ce n’est pas parce qu’il existerait une condition humaine universellement partagée

Enfin de compte qu’est-ce qui fait qu’une vie est digne d’être pleurée ? on l’a retrouvé inconscient fin mars 2011, 22 ans, overdose, gare de l’est, on peut même aller plus loin dans le temps


p47 : il suggéra d’abord que réussir à faire son deuil, c’est être capable d’échanger un objet contre un autre, par la suite, il affirma que la mélancolie était essentielle au travail de deuil, une certaine interchangeabilité des objets
comme s’il fallait que l’objet de notre désir se transforme pour que l’on puisse renouer avec la vie

et je voulais au début l'interroger sur Phantom comme un mot venu tout seul (tu sais comment ça se passe les mots).
Je vais aussi passer au foyer des Baras demain, Merci pour le mode d'emploi Facebook,



Pour que l’on puisse renouer avec la vie

Si pour faire son deuil, il faut savoir ce que l’on a perdu, alors l’énigme, le savoir rend le deuil interminable.
Dans ces conditions, si je te perds, je deviens en même temps impénétrable à moi-même.

Au premier abord, je crois que je t’ai perdu toi avant de découvrir que « je » manque également à l’appel
Le dialogue / face à face / sur le moi a commencé en 2011 avec mon ami beau, H, dans ma chambre, dans notre squat, dans la rue des Pyrénées, dans Paris. Il fallait anéantir le sujet pour faire la révolution alors qu'on cherchait / nous / nous ?/ À se construire une subjectivité un peu cohérente, autre chose qu'un face à face tabassée. Après j'ai creusé, le sujet, le sans sujet, c'est le fou, c'est bien ce qui nous fait crever, pas la faim, PERSONNE NE MEURT DE FAIM ICI, ON CREVE DE FOLIE,
avant de découvrir que « je » manque également à l’appel

Lorsque je tente d’expliquer les relations, je peux dire que je les ai mais qu’entend-t-on ici par avoir ? lire tout le passage page 49

À l’inverse, la douleur du deuil révèle combien nous sommes assujettis à nos relations aux autres

en fait les larmes c'est ce qui nous rattache a la terre

Mais il faudrait alors que le « je » même qui cherche à raconter soit interrompu en plein récit car ce je est mis en question par sa relation à l’Autre
 

(là j’aimerais bien qu’il commence à finir)

être en extase signifie littéralement être hors de soi

c’est en m’adressant à celles et ceux d’entre nous qui vivent d’une façon ou d’une autre hors d’eux-mêmes, que ce soit dans la passion charnelle, la douleur du deuil ou la colère politique


Son histoire me ramène à la maison et la tentation est forte d’y rester. Mais à quel prix puis-je établir le familier comme critère d’une vie humaine digne d’être pleurée ?

P69 : Une fois encore nous assisterons au spectacle d’hommes blancs qui sauvent des femmes à la peau brune des mains d’hommes à la peau brune » pour reprendre la formule par laquelle Spivak a décrit l’exploitation du féminisme par l’impérialisme culturel.  

symbole inférieur a trois

P73 Sans doute vaut il mieux être assujetti, quand bien même ce n’est qu’à la violence, à l’abandon, à un mécanisme ; sans doute vaut-il alors mieux être assujetti à la pauvreté ou à des abus que de n’être assujetti à rien

(marquer un grand silence)

Peut-être faire lire cette dernière phrase à qq1 d’autre

Car si je suis confondu-e par toi, alors tu ressors déjà de moi et je ne suis nulle part sans toi. Je ne peux mobiliser le « nous » à moins de découvrir la façon dont je suis liée à toi et de tenter d’en faire une traduction pour constater alors que mon propre langage doit se briser et céder si je veux être à même de te connaître. Tu es ce que je gagne dans cette désorientation et cette perte. C’est ainsi que l’humain advient à l’être, encore et encore, comme ce qu’il nous reste à connaître.