Cartographies de Palestine

Eitan Bronstein Aparicio est chercheur indépendant, éducateur, réalisateur et éditeur.
Maîtrise en herméneutique de l’Université Bar Ilan. Coordination durant dix ans des rencontres et des projets de l’école pour la paix à Neve Shalom – Wahat al-Salam, puis création de l’ONG Zochrot qu’il dirige jusqu’en 2011.
Auteur de nombreux articles, dont « La Nakba en hébreu : la conscience israélienne juive de la catastrophe palestinienne et des réfugiés internes », Masalha, Nur (ed.), et de l’ouvrage Mémoire de la catastrophe : Palestine, Israël et les Réfugiés internes, Zed Books, 2005.
En 2015, il a co-fondé De-Colonizer – Laboratoire d’art et de recherche pour le changement social avec Éléonore Merza.

Éléonore Bronstein Merza est anthropologue politique, chercheure associée au CNRS, photographe et écrivaine.
Licence et Master sur la mémoire collective dans les situations migratoires, minoritaires et marginalisées et/ou en exil.
Dans sa thèse de doctorat (EHESS), elle analysait les paramètres de la citoyenneté non juive en Israël et les relations de pouvoir entre minorités et État.
Ses recherches post-doctorales (Centre français de la recherche à Jérusalem) remettent en question et réexaminent les modalités d’une vie partagée dans la société israélienne, la création d’identités reconstruites et réinvesties, et la figure de l’« Autre » comme menace, ennemi, être perçu comme différent.
En 2015, elle a co-fondé De-Colonizer – Laboratoire d’art et de recherche pour le changement social avec Eitan Bronstein Aparicio.