Lecture du Joueur de dés de Mahmoud Darwich et autres textes

La maison d’Abdel Eljay à Alger a longtemps été un lieu de rendez-vous des écrivains, des poètes, des révolutionnaires, et des âmes perdues, un lieu de portes ouvertes à la libre pensée et à la libre expression de la critique politique, et de soirées de lectures, de discussions tardives et de fêtes.
Il vit aujourd’hui à Paris, où il continue à lire et écrire de la poésie, et à créer des cercles de poésie.