Luttes migrantes

Houssam El Assimi

 

L’intervention avait lieu au cours d’un atelier intitulé « Analyse institutionnelle et socio-analyse des groupes » ouvert à tou·te·s.
Il était présenté ainsi : « L'analyse institutionnelle a été revendiquée par des expériences et des auteurs différents et parfois divergents - de La Borde à l'autogestion pédagogique, de Guattari à Lapassade. On partira ici de l'hypothèse, discutable et que l'on pourra discuter, que l'analyse institutionnelle peut être entendue comme ce qui arrive aux collectifs, aux groupes et aux institutions, lorsque ceux-ci entrent en analyse, de manière préméditée, assumée collectivement ou à l'occasion d'un événement inattendu. Cet échange à plusieurs voix s'interrogera en ce sens sur la portée politique de quelques notions, comme celles d'analyseur, de groupes-sujet, d'instituant et d'institué, de contre-institution, et leur pertinence pour penser et agir au présent à travers quelques situations concrètes. »
L’atelier était conduit par Naji El Khatib, Valentin Schaepelynck, Leila Elyakaabi, et Houssam El Assimi. Les interventions dont l’enregistrement a été réalisé avaient lieu après un temps d’atelier de trois heures, et qui s’est poursuivi ensuite.