Ni autochtone, ni contemporain

Rencontre des peuples Jie et Moso, Yakoute, et Guarao : les artistes Vincent et Feria souhaitent proposer d'entrapercevoir les contradictions qu'il y a à opposer arts traditionnels ou autochtones, et art contemporain, pour inviter plutôt à s'armer du doute et entrer dans les logiques des multiplicités et de leurs solidarités poétiques et éthiques.
Bref récit d'une expérience récente des deux artistes dont les démarches se croisent à l'intérieur des coordonnées instituées des pays du Nord et du Sud que leur oeuvre commune met en scène - et qui les a amenés récemment à imaginer et concevoir de nouveaux projets sous le titre générique de 'Ni Autochtone, Ni Contemporain'.

Françoise Vincent et Eloy Feria, artistes, travaillent ensemble et signent VINCENT + FERIA depuis 1996. Dans leur travail, ils développent un art d’intention et de participation à travers des installations, des performances, des situations, des conférences, des ouvertures de sites web, cherchant à exposer des espaces de pensée, et activer des situations relationnelles dans une perspective de la vie.
Leur travail a été exposé dans diverses institutions et lieux artistiques en France, au Venezuela, Portugal, Pologne, Italie, Corée du sud, Russie, etc. Artistes à plusieurs casquettes, enseignants respectivement à l’université Rennes 2 et Paris 8 Saint-Denis, et coordinateurs de plusieurs projets de recherche, et programmes curatoriaux internationaux.