Panorama

 

À l'occasion de la Nuit blanche 2017, L'Espace Khiasma invitait à l'expérimentation d'un programme radiophonique de la durée d'un tour du cadran, du 7 octobre à midi au 8 octobre à midi. Parmi les invitations lancées à cette occasion, nous avons sollicité le Collectif Polychrome à venir parler de leur travail, qui couvre un large spectre d'activités - cycles de conférences, visites guidées et ateliers, fêtes et apéritifs militants, production musicale, activité critique et éditoriale, etc. - à partir d'une réinscription d'un point de vue des mouvements LBTQI+ dans les domaines de l'histoire et l'actualité de l'art. En effet, créé par des étudiant.e.s de l'École du Louvre, il était venu répondre à un manque au cursus proposé, tout en créant un champ de lisibilité actualisé dont l'importance n'est plus à prouver. Iels sont venu.e.s à quelques-un.e.s, dans le souci d'une intervention à plusieurs voix et de la création de résonances en plusieurs directions, que nous avons receuillies, au beau milieu de la soirée alors que les performances sonores, que l'on entend en fond, battaient leur plein, dans une belle atmosphère underground.
La conversation est suivie d'une playlist préparée à cette occasion par le collectif.

Intempestif, fenêtre sur corps, table de dissection des stéréotypes, palette de contre-cultures, Polychrome propose des événements autour des représentations du corps, du désir et du genre. N’ayez crainte, la flânerie, même sans garde-fou, ne mène finalement… qu’ailleurs.
Polychrome est un collectif culturel ayant pour vocation l’analyse et la déconstruction des représentations du corps, du désir et du genre. Les contenus sont à caractère potentiellement féministe et queer. Polychrome valorise une approche historique, politique et sociale des sexualités et des identités. Assoiffé de prolifération, il n’a de cesse de diversifier ses angles d’approche. Ses événements explorent des thèmes comme le bondage, les aliens, les drag kings, la pornographie, le cannibalisme, les sorcières, le VIH Sida, l’art brut, la drague, la censure, le bikini, le piercing au Moyen-âge… entre autres !
Sur Internet : http://polychrome.love


Workshop 24/24, 07/10/2017