Pax neoliberalia

Jules Falquet est sociologue, Maîtresse de conférences en Sociologie à l’Université Paris Diderot, HDR depuis 2012. Vit et travaille entre la France, le Mexique, le Salvador et d’autres pays d’Amérique latine et des Caraïbes.
Premières recherches sur la scolarisation des femmes indiennes du Chiapas puis sur la participation des femmes au projet révolutionnaire armé au Salvador.
Recherches actuelles sur les résistances collectives à la mondialisation néolibérale (mouvements paysans et indiens comme les mouvement zapatiste au Mexique ou celui des Sans-Terre au Brésil, mouvements environnementaux et anti-extractivistes comme au Guatemala, mouvements de femmes, féministes et lesbiens) ; les nouvelles idéologies de la « gouvernance » et du « développement », les situations de post-guerre, de militarisme et de montée des violences, les transformation des migrations, du travail, la (ré)-articulation des rapports sociaux de sexe, classe et « race », les perspectives féministes matérialistes francophones et les perspectives décoloniales d’Abya Yala des féminismes des femmes indiennes.