Un état de la recherche sur l’intersectionnalité aux État-Unis : Historicité et actualité des concepts

Paola Bacchetta est sociologue et professeure associée en études de genre et études féministes à l'Université de Californie à Berkeley.
Ses domaines de recherche sont les théories féministes et queers transnationales, de couleur, décoloniales et postcoloniales, et des multiplicités, la théorie sociale et critique et les théories des spatialités.
Elle a écrit sur les conflits politiques et religieux, les mouvements de droite, les mouvements de libération, d'insurrection et d'expression artistique féministes et queers de couleur, les sujets et les mouvements décoloniaux et postcoloniaux, et la co-production des alliances, coalitions, convergences, et des solidarités.
Ses zones géographiques de spécialisation sont la France, l'Inde, les États-Unis et, depuis plus récemment, l'Italie.
Autrice ou éditrice notamment de : Trans-Q Fem : Eléments pour une critique féministe transnationale, 2014 ; Textes du Mouvement lesbien français, 1970-2000, 2011 ; Le genre dans la nation hindoue : Les femmes comme idéologues, Women Ink, 2004 ; Les femmes de droite : Des conservatrices aux extrémistes autour du monde, Routledge, 2002.