La scène marronne

  « Un préliminaire de tout projet de décolonisation pourrait être de dire de quelles échelles particulières des savoirs nous souhaitons parler, et plus qu’une subjectivité, ou qu’un lieu, quels corps cela engage-t’il. Ce qui est intéressant dans le geste décolonial, c’est de dire où, de là, on veux ensuite aller. Une méfiance habite celles ...

Lire la suite