Ni autochtone, ni contemporain (suite)

  Les recherches et actions les plus récentes de Vincent + Feria portent sur les pratiques environnementales comme questions sociétales où ils élaborent un langage plastique centré sur les situations performatives et l’agencement de l’espace, et interrogent les relations Nord-Sud en déplaçant leurs coordonnées : vers le Sud, au Nord du Nord ou inversement. Ils ...

La scène marronne

  « Un préliminaire de tout projet de décolonisation pourrait être de dire de quelles échelles particulières des savoirs nous souhaitons parler, et plus qu’une subjectivité, ou qu’un lieu, quels corps cela engage-t’il. Ce qui est intéressant dans le geste décolonial, c’est de dire où, de là, on veux ensuite aller. Une méfiance habite celles ...

Défaire les genres de l'intervention

  Cet entretien croisé se donne plusieurs prétextes : une réflexion à propos des politiques de la performance, une rencontre avec les démarches en art des protagonistes de la discussion, et la lecture d'un extrait de l'ouvrage Sorcières, assumées, pourchassées, puissantes, queer (Ana Colin, 2012), dans le texte d'Olivier Marboeuf, L'Émeutier et la sorcière qui ...

Queeriser l‘art

  - Avec Queeriser l’art tu proposes de voir comment l’art pourrait ne pas être enfermé en un genre institué, ou comment défaire les genres de l’art. Plus, tu proposes de défaire le principe selon lequel un art se constituerait, dans son lien au politique. Queeriser l’art est très intertextuel, et cela amène à se ...

Fin de la poésie, fin de la révolution ?

  Avec la lecture des poéte·sse·s Forough Farrokhzad (1935-1967) et Nima Yushij (1895 - 1958), Morad Farahdpour, Zahra Pourazizi, Arsalan Reihanzadeh et Amir Kianpour interrogent les relations entre révolutions esthétiques et révolutions sociales, et entre poésie et politique relativement à l'histoire iranienne récente. Si il y a bien relation, en aucun cela ne pourrait être une ...